Make your own free website on Tripod.com

Culture

Home
MAROC
Les Circuits
Véhicules
ALBUM
Témoignages
Votre demande

 

L'islam interdisant toute représentation des êtres vivants, l'art islamique a trouvé son expression dans les formes géométriques complexes, la représentation des végétaux et la calligraphie. Cependant, le XXe siècle a vu naître des artistes talentueux, libérés des interdits de la religion. Peintres, sculpteurs et photographes exposent leurs œuvres dans de nombreuses galeries du pays.

Le tatouage a aujourd'hui perdu sa signification initiale : loin d'être un signe d'identification tribale il est devenu purement décoratif. Il est pratiqué lors des fêtes religieuses ou des cérémonies familiales.

La musique tient une place fondamentale dans la vie quotidienne marocaine. Elle rythme presque tous les événements, heureux ou malheureux, depuis les temps les plus reculés. Les instruments classiques vont du rebab (instrument à cordes frottées) au violon (qui se joue posé sur une cuisse) en passant par le naï (flûte oblique de roseau), luth arabe, ghayta, derbouka… Plusieurs styles musicaux coexistent : musique andalouse, berbère, raï… La danse, qui est le principal ingrédient de la fête, est souvent considérée comme l'expression d'une prière.

 

 

 
 

 

Côté littérature, le Maroc possède nombre d'écrivains talentueux, peu connus en dehors de ses frontières. L'exception la plus notoire est la grande popularité en France de Tahar Ben Jelloun ( L'islam expliqué aux enfants ).

Enfin, l'artisanat fait partie des secteurs d'activité les plus importants dans l'économie du pays. Tapis de Marrakech, poteries de Safi, cuir à Fès, statuettes en thuya (Essaouira), bijoux ou broderies… les objets d'art sont foison dans les souks et les medinas.

Le repas marocain est une fête et un spectacle. Lors des grands repas, d'innombrables plats se succèdent. Les épices sont une spécialité marocaine et Marrakech fut longtemps le carrefour international de leur commerce. Celles que l'on trouve dans le pays ne sont pas nécessairement très fortement pimentées. On trouve coriandre, cumin, clou de girofle, curry, poivre, safran, gingembre, cannelle mais aussi du musc, du henné et du Ghassoul. Au niveau des spécialités, le tajine est un plat incontournable. Il s'agit d'un ragoût (de poulet, d'agneau…) qui doit mijoter pendant plusieurs heures dans son jus de cuisson, assaisonné de quelques épices. Le couscous est tout autant réputé. Sachez faire la distinction entre les différentes préparations : le couscous aux pois chiches et au poulet est le plat le plus familial, le couscous aux légumes est le pilier de la cuisine marocaine, le couscous maasal le plat de réception par excellence. Les poissons sont également à l'honneur : calmars, dorades, sardines grillées…D'autres spécialités marocaines, telles que la pastilla (feuilletés farcis), la harira (soupe de pois chiches ou de lentilles) ou le méchoui sont à découvrir. Les pâtisseries sont également nombreuses, du m'hanncha, petit serpentin de miel à la feqqas, grand rouleau de pâte d'amande en passant par la chebakia, ruban de pâte frite recouverte de miel. Quant au thé à la menthe, il désaltère, réchauffe et requinque à n'importe quelle heure. Un plaisir qui ne se refuse jamais, tant il fait partie de la culture du pays.

SITE SOUS CONSTRUCTION ...
 
>>> VOYAGE D'AVENTURE SUR MESURE >>>